Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de sanctuaryofajran

Le blog de sanctuaryofajran

Ceci est un blog ou je publierais des fan fiction CCS, mes nouvelles et romans. Si vous avez des suggestion pour mettre à améliorer tout cela, me faire part de votre avis. N'hésitez pas à me faire part de votre avis en me laissant un commentaire.


Les jeux de la prince L'invitation partie 1

Publié par sanctuaryofajran sur 14 Janvier 2018, 10:24am

Connaissant désormais les forces et faiblesses du voleur, la princesse avait l’assurance de l’inéluctabilité de sa victoire. Une chose la contrariait pourtant.
La crainte que le voleur lui ait joué la comédie en feignant des faiblesses qui était en réalité des forces. Conscient que la moindre de ses paroles serait portée à sa connaissance c’était probable. Il était possible aussi qu’il soit anticipé son raisonnement et ai pris le risque de lui dire la vérité afin de protéger ses faiblesses.
Pour la première fois, la jeune femme n’était pas parvenue à cerner les intentions dans ’un de ses soupirants. Étrangement cette opposition inétendue n’était pas pour lui déplaire. Avoir un adversaire à sa mesure était plutôt grisant.
Ce soir-là, un bal était organisé. La princesse avait donc revêtu l’une de ses plus belles robes. D’ordinaire déjà très belle, la princesse ainsi parée devenait superbe. Nul doute qu’elle allait être, une fois de plus au centre de toutes les attentions perspectives qui ne l’enchanta guère. Être la cible des regards libidineux et des commérages, n’avait rien d’agréable.
S’admirant dans le miroir une idée lui vint alors. Et si un évènement ou une personne venait à éclipser sa personne. Il faudra assurément que la chose fût d’importance ou choque profondément la noble assemblée pour qu’elle en vienne à l’oublier. Mais elle savait déjà, comment parvenir à ce résultat. On s’attendait à ce que la princesse vienne seul puisqu’elle était célibataire. Quant au voleur si on le tolérait à la cour c’était uniquement par la volonté du roi, il n’était donc bien évidement pas invité au bal eh bien, elle tromperait leurs attendes.
D’un pas décidé, elle alla jusqu’aux appartements ou on l’avait installée. Elle entra dans ses appartements sans se faire annoncer. Quand il l’a si belle dans sa robe blanche, son émoi fut évident ce qu’elle apprécia. Ce qu’elle apprécia moins en revanche était que son regard était fixé sur son décolleté. Se souvenant que sous l’apparence du page William, il lui avait donné un conseil de séduction, elle jugea amusant de lui rendre la politesse.
« Laisse-moi de donner un conseil sur les femmes, jeune puceau qui de servira toute ta vie. Les femmes apprécient qu’on les regarde dans les yeux.
Jimmy sourit et du faire un effort visible pour ne pas éclater rire.
« Je vois que le rapport de William était des plus précis. Que puis-je faire pour vous, votre altesse.
Sans répondre, la princesse s’avança dans sa direction, s’arrêtant a moins d’un pas de lui. La proximité entre-deux était-elle que les seins de la princesse effleuraient légèrement la poitrine du voleur. La jeune femme inclina imperceptiblement la tête de côté et se pencha vers lui. Leurs lèvres étaient si proches que le voleur put sentir son souffle quand elle lui dit :
« Vous voyez, William avait raison, je suis plus grande que vous.
Complètement sous le charme le voleur essaya de l’embrasser. Mais La princesse le repoussa doucement avec suffisamment de force pour le faire reculer de deux pas.
« Je pense que vous avez suffisamment embrassé de femme pour aujourd’hui. Vous ne pensez pas ?
Ravie de l’efficacité de ses charmes la princesse s’écarta avec un sourire satisfait.
Le voleur poussa un grognement de frustration.
« Vous êtes la plus… la plus…
« Experte dans l’art des philtres d’amour, suggéra la princesse.
« Cela vous apprendra à me faire des infidélités.
« Vous êtes jalouse…
« Bien sûr que non.
« Vous n’avez pourtant pas l’air d’apprécier que j’embrasse d’autres femmes.
« J’estime normal que lorsque l’on me courtise, mon soupirant ne regarde pas ailleurs. C’est tout.
« Ça change quelque chose si je vous dis que j’ai fait ça pour réconcilier le gamin avec les femmes.
« Quel gamin ? William ? J’ignorais qu’il était fâché avec le beau sexe.
« Dison que j’ai des raisons de penser que ses inclinaisons le pousse davantage vers les hommes que les femmes. Je pense même que je suis tout à fait son genre.
« Qu’est-ce que cette fantaisie.
« Il me regardait étrangement lorsque je me suis baigné . De plus, iI me semble qu’il m’a laissé gagner après que la serveuse ait accepté le vainqueur. Et après que je l’ai embrassé, il m’a fait la tête sur tout le chemin du retour.
« Vous vous faites des idées.
« Peu importe que me vaut l’honneur de votre présence.
« Il y a un bal ce soir.Je suis venue, vous demandez s’il vous plairait d’être mon cavalier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents